2. La logique au menu : ayez le sens pratique pour vos rangements, pensez simplicité et bon sens. Un rangement efficace est un rangement facile d’accès. Si vous devez pousser votre collection de porcelaines pour accéder au dernier Musso ou déplacer la table basse pour arriver au canapé, il est temps de repenser votre organisation. Mettez au premier plan les objets du quotidien, au second plan les objets moins utilisés et rangez des les placards et tiroir (en respectant le thème de chaque) ce qui ne sort que pour les grandes occasions.

Si vous aimez les livres, un belle bibliothèque est moins encombrante visuellement  quand les livres sont derrière des portes. Vos amis ne connaitrons plus vos lectures? Et alors?

 

 5. Découvrez les vertus du feng shui : selon le feng shui, la cave représente votre passé, le grenier votre avenir, l’entrée vos rapports avec les autres, le séjour votre cœur, la cuisine votre estomac, le sol vos finances, les armoires votre corps, la chambre votre intimité et le garage votre mobilité. Placez vous à l’entrée de chacune de ces pièces et observez la représentation de votre vie. Cela vous aidera pour commencer un grand ménage de printemps.

6. Préparez votre agencement d’intérieur avant d’emménager. Idéalement. Tout simplement parce que si vous devez opter pour des solutions très lourdes (travaux de plusieurs semaines), ce n’est pas très agréable de vivre en plein chantier. Cependant il n’est jamais trop tard. Lorsque vous avez investi dans votre maison ou votre appartement, vous n’aviez pas forcément les moyens d’agencer immédiatement. Cinq ou six ans après votre emménagement, vous aurez mieux mieux cerné vos besoins et il sera alors peut-être un peu plus facile de revoir l’organisation globale de votre rangement.

 

Le désordre permanent peut miner le moral et l’envie de rester chez soi… Voici des étapes pour vous remonter le moral et vous apporter la satisfaction d’un intérieur accueillant.

1. On trie : C’est le début, commencez par un tiroir ou à une étagère plutôt que de vous attaquer à l’ensemble de votre intérieur. Cela vous évitera de vous décourager.

Ayez un carton ou une caisse à portée de main pour vous débarrasser de l’inutile. Puis chaque semaine, programmer 2H sur une journée pour faire un meuble d’une pièce. Regroupez par thème et mettez dans le carton ce qui ne vous sert plus. vous pourrez le vendre ou le jeter.

Si vous avez du mal à abandonner un objet, mettez-le hors de vue pendant 1 mois. si vous l’avez oublié, vendez-le, donnez-le ou jetez-le cette fois-ci ! Pour aller plus loin, pourquoi ne pas s’essayer à la méthode Marie Kondo ?

 

3. Pensez multi-tâche pour un petit espace, optez pour les meubles transformables : des solutions astucieuses qui, en plus de présenter l’avantage du gain de place, sont souvent très esthétiques. Même si meuble transformable rime souvent avec petit budget, ne cherchez pas à tout prix à faire des économies et misez plutôt sur la qualité. 

Avant d’arrêter votre choix, projetez-vous dans l’avenir, est-ce que ce meuble sera suffisamment grand et astucieux pour contenir votre rangement ? Son entretien est-il facile ? Va-t-il aller avec ma décoration d’intérieur ?

4. I need somebody : si vous vous sentez dépassé(e), trouvez de l’aide extérieure, pourquoi pas lors d’un échange de bon procédés. Vous serez plus efficace et vous irez plus vite. Qui sait, vous en profiterez pour partager vos astuces nettoyage. N’oubliez pas également que le perfectionnisme est l’un des plus importants obstacles qui peuvent vous empêcher de vivre une vie sereine. Vouloir à tout prix être une fée du logis n’est pas toujours une bonne chose. Un intérieur trop aseptisé, aux allures de maison témoin, n’a rien de chaleureux.