Histoire(s) d'Immobilier

Parce que mon travail c'est d'abord aimer aider

Airbnb et retraite

Lecture : 2 minutes
Appartement au 10ème étage

Mon vendeur a subi 3 années d’impayés de location.
Il s’est tourné vers Airbnb pour avoir des revenus plus sûrs.

Mais après quelques années tranquilles, il y a eu un dégât des eaux par le toit-terrasse. Des mois sans loyer ! Aujourd’hui, ses problèmes sont presque tous résolus, mais à 80 ans il a surtout envie de vivre une belle retraite et les contraintes de la location saisonnière ne le permettent pas. Il a décidé de vendre.

Je lui ai proposé une estimation, mon confrère d’Hestia également et il a choisi de me faire confiance.

Après 3 visites, je lui ai présenté une offre au prix qu’il souhaitait. Nous sortons de chez le notaire où nous avons fait une vente acte en main à charge acquéreur. Ce qui a prolongé les délais.

Ce bel appartement au 10ème étage avec véranda et une vue magnifique sur Marseille et la mer sera transformé en appartement de luxe pour Airbnb par son nouveau propriétaire.

Ma dernière vente de l’année 2020.

Partir en retraite

Lecture : 2 minutes
Maison de plain-pied, 100 m2 sur terrain 1000 m2

Mes vendeurs ont fait construire une belle maison de 100 m2 à Roquevaire il y a 40 ans.

Les enfants, petits-enfants et arrières-petits-enfants sont maintenant à 160 km. Mes vendeurs souhaitent se rapprocher d’eux. Ils vont acheter un bel appartement dans la Drôme.

J’ai rendu mon estimation, mes vendeurs m’ont confié la vente de leur maison. Je les en remercie.
J’ai constitué un très beau dossier de présentation de la maison (Demandez le vôtre ! ) que j’ai partagé à mes acquéreurs.

Résultat de cet engagement :
👉  15 appels en 1 week-end.
👉    8 projets et financements retenus et 8 visites programmées sur 2 jours.
👉    3 offres reçues en dessous du prix. Je les ai fait remonter car la maison le méritait et mes vendeurs ont pu choisir l’acquéreur sur le critères de financement .

Ils m’ont quand même fait un reproche : “Vous avez été trop vite, on n’a pas eu le temps d’acheter notre appartement”
Problème résolu par une discussion ouverte avec l’acquéreur qui accepte d’attendre.

L’acquéreur est aux anges et prépare déjà sa nouvelle vie dans cette grande maison de plain-pied avec 3 chambres et piscine.

Belle journée à toutes et à tous

Lecture : 2 minutes
Appartement Haussmanien, 140 m2

Mon vendeur a attendu 1 an après l’estimation pour se décider à vendre son bel appartement de 140 m2, calme et lumineux, en plein centre de Marseille.

Bilan de cette attente : il l’a vendu plus cher mais entre-temps il a dû participer à la rénovation de la façade : 9000€
L’attente en immobilier n’est pas toujours gagnante.

J’ai reçu 2 offres en 1 semaine qui nous ont permis de choisir l’acquéreur le plus fiable et motivé.

Les acquéreurs font une bonne affaire, ils vont transformer ces 140 m2 Haussmaniens en colocation rentable après une belle rénovation par un architecte d’intérieur.
J’ai hâte de voir le résultat.

Mon conseil en cette fin 2020 est le suivant : vous envisagez de vendre ? N’attendez-pas pour me demander une estimation précise et offerte.

Contactez-moi au 06 52 68 03 69 

Un grand merci à l’étude des Notaires de la place Albertas à Aix-en-Provence pour leur écoute et leur réactivité dans ce dossier comme dans tous ceux que nous leur confions.

Belle journée à toutes et à tous.

Retraite dorée chromée

Lecture : 2 minutes
Appartement 115 m2 au milieu des pins
L’immobilier c’est parfois des rencontres étonnantes. Cette fois, moi aussi j’en sors transformé 🙏
 
Mes vendeurs habitent Gémenos depuis toujours et ont décidé de prendre une maison🏡, avec jardin 🌳ailleurs pour la retraite.
 
Quoiqu’idéalement placé entre collines et ⛪️village, en bas de l’espigoulier, leur appartement ne s’est pas vendu rapidement. Puis j’ai reçu 2 offres et au même moment, ils trouvaient la maison parfaite à Roquefort-la-Bédoule.🍾
Le prix proposé leur convient, les acquéreurs choisis sont un jeune couple sympathique et leur dossier bancaire est très bon.👮‍♂️
 
Mes vendeurs sont des personnes entières et franches, qualités que j’apprécie énormément. Lui est encore plus passionné de motos 🏍 que moi, ce qui n’a pas manqué de lancer des conversations.
Le jour de la signature, il m’a parlé d’une marque mythique et d’un magasin à Carnoux.
Par hasard je passe devant 3 jours plus tard et tombe sur lui discutant avec Hervé, le gérant très sympa, qui était agent immobilier 😉avant de vendre des motos Indians.
1H plus tard, je prenais RDV pour essayer une moto qui pourrait bien devenir mon futur destrier pour venir à mes rendez-vous avec vous.📆
On verra cela en Janvier…
 
#CotéVendeur
Belle journée à toutes et à tous

Gagnant-Gagnant

Cette histoire qui commence par un deuil finit sur un nouveau départ.

Anne R. m’a recommandée aux vendeurs. Nous avons un programme de rémunération des apporteurs d’affaire. 
Les vendeurs venaient de perdre leur tante qui laissait derrière elle une très belle maison à La Ciotat. Dans un bon quartier à quelques minutes à pied de la mer.

Les frais de succession sont importants dans un héritage entre oncle et neveux/nièces : de l’ordre de 60% du prix de vente. Si on laisse les honoraires charge vendeur, les héritiers payent même 60% de frais de succession sur les honoraires.

Injuste, mais réel !

Une seule solution, trouver un acheteur qui paye les frais d’agence. L’opération est légale à condition de ne pas publier. C’est donc plus compliqué à mettre en place.

La difficulté ne m’arrête pas. J’ai pris de belles photos et ne pouvant publier, j’ai partagé auprès de mon réseau de collègues, partenaires et amis et c’est une consœur d’un autre réseau qui m’a présenté un couple d’acheteurs après 1 semaine.
Ils ont adoré la maison et projeté des soirées entre amis, des bons moments dans le jardin et surtout une nouvelle étape importante de leur vie de famille.

Les honoraires ont été partagés entre moi et ma consoeur. Les vendeurs ont économisé près de 9000€ d’impôts. 🎁

Voilà qui contribue à me faire aimer mon métier.

 

 

Gagnant-Gagnant 2

C’est une terrasse de 50 m2, au-dessus d’un appartement de 40 m2 avec balcon. Mon collègue a le mandat.
Vue mer de la terrasse, vue mer de l’appartement.
Bien placé dans le 9ème arrondissement. Calme et verdure.

– Les photos d’intérieur sont belles (ce sont les miennes 😉).
– La vue est belle.
– Le prix est correct.
– Les visites sont nombreuses.

Mais ça ne passe pas. Pas d’offre.

Le collègue renonce, il lève le pied, finalement me passe le mandat et arrête l’immobilier.
Et il poste sa démission juste avant une dernière visite. Et là…
Offre ! Acceptée ! Et la démission partie ! 😳

Il n’avait plus aucun accès au dossier, ni à aucune rémunération.
J’ai reconstruit le dossier avant le compromis, et pour permettre à mon collègue d’être payé, je l’ai placé en apporteur d’affaire. J’ai accompagné l’acheteuse et la venderesse dans la vente.

Après des complications de RDV, trajet et échanges, maintes péripéties et confinement, un dossier pas vraiment facile à démêler, une banque qui prend 1 mois puis 2 mois de retard pour confinement… C’est enfin signé.

Nous sommes dans les temps pour que l’acheteuse invite ses amis à de belles soirées terrasses et barbecue en Août.

 

Madame H

Une vente qui s’est faite en 1 seul appel, 1 seule visite, 1 seule offre, un peu au-dessus du marché.

Comment ? Pourquoi ?

Ma venderesse Mme H. a traversé 3 années difficiles. Je l’ai tout de suite beaucoup appréciée et ce dut être réciproque car elle m’a confié les douloureuses années précédant la vente.

A 62 ans elle voulait prendre un nouveau départ, se libérer du passé et ne plus vivre au milieu des souvenirs tristes.

J’estime l’appartement 185.000€, 2 autres agences l’estiment 175.000€ et 180.000€.
Elle me fait confiance et je travaille en solo

C’est un petit T2 avec extérieur dans le 12ème à Marseille. Pas un coup de coeur, mais en très bon état et le jardin est un atout considérable.
Mais emportée par l’enthousiasme, elle venait d’acheter sur plan un appartement avec terrasse et vue mer. Il lui fallait 190.000€ net vendeur pour le payer cash.

Aïe !

En immobilier, je ne cherche pas des pigeons. Je cherche un acquéreur aimant assez l’appartement pour y investir une somme qui convienne au vendeur.
La barre était 10 à 15% au-dessus du prix. 
Elle a insisté pour commencer à 200.000€ et 3 semaines ont passé sans un seul appel.

Nous en discutons longuement mais elle veut attendre encore.
Je relance tous mes contacts acquéreurs mais on est vraiment au-dessus du marché.
3 autres semaines de silence.
Nous nous revoyons et elle décide de baisser de 2000€, pas plus !
Je partage avec des collègues, des confrères, mais tous me disent qu’il est trop cher.
3 autres semaines de silence.

J’imprime alors 500 lettres que je distribue dans un rayon de 800m autour de chez elle : je vais aller chercher les gens qui ne cherchent pas.

Et le téléphone sonne. Un monsieur qui souhaite un RDC avec jardin.
Il vient, il aime, il fait une offre basse, nous discutons, il augmente son offre et ma venderesse accepte.
Elle trouve les 5000€ qui manquent et elle va emménager en octobre dans son nouvel appartement vue mer.

Plus d’histoires

Chaque vente compte. Mais de certaines, je garde un beau souvenir, une rencontre, des bons moments ou de l’émotion. Retrouvez d’autres histoires d’immobilier sur ma page Facebook